Nick Murphy fka Chet Faker

scène TD
Place des Festivals
Les Performances
  • 2 juillet, 21 h 30
    Gratuit

La planète musique l’a découvert en 2011 grâce à sa reprise de No Diggity, de Blackstreet, devenue virale. Son nom de scène était alors Chet Faker, en hommage à l’une de ses inspirations. Trois EP et un album plus tard, le chanteur australien, mû par un désir de refléter son évolution, revenait à son vrai nom, Nick Murphy. Ce printemps, nourri par un périple de quatre ans en nomade, il lançait l’envoûtant Run Fast Sleep Naked, qui témoigne d’un désir d’authenticité et de dépouillement.

Publicité
;