Le retour des hirondelles !

À la suite de la publication du rapport Montréal, une ville festive pour toutes. Avis sur la sécurité des femmes et des jeunes femmes cis et trans lors des événements extérieurs de Montréal par le Conseil des Montréalaises, le Festival International de Jazz de Montréal a tenu à réaffirmer son souci du bien-être et de la sécurité de l’ensemble du public qui prenait part aux événements estivaux, incluant les festivalières et toute personne qui pourrait se sentir vulnérables, comme les personnes âgées et les membres de la communauté LGTBQ+.

Nous sommes donc heureux d’annoncer que le Festival qui aura lieu du 26 juin au 6 juillet, renouvelle pour cette année encore, l’initiative « hirondelles », où des équipes volantes d’intervenantes et d’intervenants sont déployées sur le site et formées spécialement pour les besoins des personnes en situation de vulnérabilité. De plus, l’initiative s’étend également pour l’ensemble des festivals du groupe CH.

« Parce que le succès d’un festival se fait, bien entendu, à travers ses artistes mais aussi et avant tout grâce à la présence du public, a déclaré Jacques-André Dupont, président-directeur général du Festival International de Jazz de Montréal. Il est donc évident et important de faire de la sécurité des festivaliers et festivalières, l’une de nos priorités pour qu’ils puissent profiter de l’évènement dans des conditions optimales »

Pourquoi « hirondelles » ? Car ce sont des personnes dont la vivacité, l’esprit voyageur et le caractère protecteur rappellent l’hirondelle. Ce nom est également un clin d’œil aux « hirondelles » parisiennes, ces agents de police français à vélo de la première moitié du 20e siècle, surnommés ainsi à cause de leur cape pèlerine et de leur véhicule de marque Hirondelle.

Mondialement reconnu pour la sécurité et la joie de vivre sur son site extérieur, le Festival souhaite renforcer son image positive auprès du public et offrir une présence accrue de ses agents, une plus grande disponibilité et une écoute attentive, pour garantir un lieu de rassemblement, de paix et de respect.

La signalisation et les identifiants ont été retravailler afin d’augmenter l’efficacité du repérage des zones de tranquillité aménagées ainsi que sur les chandails roses des hirondelles, les brassards roses des ambassadrices et sur les affiches qui indiquent leur présence. Nous allons aussi nous assurer d’une collaboration améliorée entre les membres de l’équipe médicale et les hirondelles.

Rappelons que le Festival a toujours préconisé une approche basée sur la proximité des employés avec les festivaliers présents sur les sites. En plus de l’initiative des hirondelles, plusieurs mesures sont d’ores et déjà mises en place :

  • Des employés de différents départements parcourent le site et sont présents pour aider les festivaliers, ce qui veut dire qu’un festivalier en situation de vulnérabilité est continuellement à quelques pas d’un employé de festival.
  • 50 % de l’équipe d’accueil et de sécurité est féminine
  • Grâce à des formations, les employés des festivals sont tenus d’être proactifs et alertes relativement à toutes les situations, particulièrement lorsque des personnes vulnérables sont impliquées.
  • Des couloirs de circulation sont mis en place dans les endroits où il y a des foules potentielles afin de permettre à toutes personnes de se rendre à des endroits plus tranquilles sur notre site.
  • Des espaces de détente permettent aux gens de se tenir à l’écart des foules lorsque le besoin se fait ressentir.
  • Plusieurs endroits sécuritaires et calmes peuvent offrir un refuge à ceux et celles qui en ont besoin, comme la roulotte des premiers soins ainsi que celle des hirondelles.
  • De manière plus particulière, les employés d’accueil et de sécurité sont sensibilisés aux personnes vulnérables et aux différents types de besoins. Une mesure d’autant plus importante que l’événement rassemble une grande diversité de festivaliers, qu’il s’agisse de locaux ou de touristes.
Publicité