Exposition Marcel Barbeau - Mouvements, rythmes et accords
Marcel Barbeau
Portrait de Marcel Barbeau à son atelier
de Montréal, le 31 août 2012

© Marcel Barbeau ; photo Daniel Roussel

Élève de Borduas et signataire du manifeste automatiste Refus global, Marcel Barbeau s'est imposé comme un pionnier au sein de plusieurs mouvements artistiques marquants – expressionnisme abstrait, minimalisme, Op Art… –, et ce, aussi bien en peinture qu'en sculpture. Son œuvre témoigne d'une approche profondément personnelle et originale où l'expression du mouvement est un enjeu central. Cet enjeu, Barbeau l'aborde comme un continuel questionnement duquel émergent sans cesse de nouveaux modes de compositions ou de procédés, notamment l’all over, qu’il développe dès 1946. Comme le relève Robert Enright, l'artiste est à la fois un investigateur de nouvelles problématiques plastiques et un découvreur de solutions : « Il soulève des problèmes parce qu’il est obstinément infatigable, et il les résout parce qu’il se montre constamment et tellement inventif. » C'est de cette recherche permanente et de cette invention foisonnante que découle le caractère novateur de son œuvre, ce qui lui vaut une reconnaissance internationale.

Au cours de ses 67 ans de carrière, Barbeau a participé à plus de 80 expositions particulières et à plus de 250 expositions collectives au Canada comme à l'étranger. Ses quelque 4500 œuvres, autant sculpturales que picturales, figurent dans 100 collections publiques et une trentaine de collections d'entreprises. Largement documentée, sa carrière et sa pratique artistique font l'objet d'un grand nombre de monographies, catalogues, articles et films documentaires.

Marie-Ève Tanguay

Ivresse chevalière Ivresse chevalière, 2012
Acrylique sur toile
96,5 x 127 cm
© Marcel Barbeau ;
photo Daniel Roussel